Nourrir son chiot le complémenter

 

NOURRIR

 

Vous êtes nombreux à demander comment nourrir correctement  votre chiot et vous souhaitez le complémenter  pour  mettre toutes les chances de son côté d’une bonne croissance sans carence.

Je vous livre mon protocole de croissance que j’applique à mes bébés Dogues Allemands dès l’âge de 2 mois, ce qui correspond à un poids de départ de  15 KG :

 

Matin :

½ litre de lait – chèvre ou Agnodor

+ 1 jaune d’oeuf

+ blédine croissance ou lactée biscuitée ( pour épaissir, et non obligatoire,  mais conseillé pour les chiots actifs qui ont gros appétit))  Attention: surtout pas « chocolatée »

 

Midi :

200 grammes de viande rouge crue broyée

+ du riz soufflé (10% du poids de viande)  + légumes non féculents. (carottes – haricots verts)

Ajouter du fromage râpé. (gruyère) jamais de fromage fermenté

+ les compléments DHN du pack chiot

 

Au goûter :

1 yaourt nature (fait avec du lait de brebis ou chèvre)

 

Soir :

même repas qu’à midi

 

Laisser à disposition du chiot une carotte et/ou une pomme coupée en quartiers – ou pas. C’est un jouet qui peut se manger. Son organisme qui a besoin de vitamines et minéraux saura les digérer. Dès qu’ils ressortiront non digérés, ce n’est plus la peine de les proposer, d’ailleurs, le chiot ne s’y intéressera plus que pour jouer—–et je pense très sincèrement qu’il est préférable que le chiot fasse ses dents sur pommes et carottes  plutôt que de subir la destruction même partielle du mobilier ou des chaussons de la famille…

Augmenter la viande de 50 grammes par semaine.

Naturellement pour les chiens de races différentes, il va falloir adapter en fonction du poids de départ, et du besoin énergétique spécifique à la race , et à l’activité du chiot; c’est la raison pour laquelle  la simple  règle de 3 ne peut être utilisée ici..

Pour indication, (1) les besoins énergétiques par KG et par jour vont  de :

140Kcal à 80Kcal pour un animal de 0 à 5 Kg

80Kcal à 50Kcal pour un animal de 5 à 80Kg

Ces valeurs étant modulées par l’activité de l’animal

Votre vétérinaire, ou votre éleveur doivent être à même de vous conseiller.

D’une manière générale ils sont unanimes à vous dire que dès que les côtes commencent à être apparentes,  la quantité de nourriture ingérée est insuffisante ;

de la même manière si le chiot est trop rond, et qu’à la palpation les côtes sont bien enveloppées, la ration est trop grande..il conviendra de réduire la viande (très peu à la fois)

 

COMPLEMENTER

 

Il est primordial, que vous nourrissez votre chiot de viande crue, ou de croquettes,  de le complémenter afin de lui épargner carences et problèmes ostéo-articulaires : luxations de rotules, membres qui tournent et  hyperlaxité ligamentaire.

A cet effet nous vous conseillons de donner le « pack chiot«  qui contient tout ce dont le chiot à besoin pour grandir:

 

– des omégas 3, 6 et 9 , des acides gras essentiels  et de la vitamine E contenus dans l’huile DHN,

– de la vitamine C dans le cynorrhodon,

– de nombreuses vitamines et  oligo-éléments contenus dans le mélange algues et herbes et l’extrait de moule verte de Nouvelle Zélande.

 

Avec ce pack chiot, vous augmentez l’immunité de votre chien en stimulant les défenses naturelles de l’organisme.

Les compléments du pack chiot permettent une assimilation optimale des nutriments et favorisent un développement ostéo-articulaire de qualité. Le chiot est joyeux, son poil est brillant et soyeux et ses griffes sont solides.

 

(1)   Source bibliographique : GRANDJEAN D. et alii : Guide pratique du chien de sport et d’utilité P.130 – Aniwa publishing 2005